25 déc. 2012

JOYEUX NOËL




images-de-joyeux-noel

 

Noël, c'est le bonheur, les surprises, la douceur, les gourmandises, les cadeaux,...
Mais c'est surtout le moment de penser aux personnes qui nous sont chères.

le plus beau cadeau c'est Jésus-ChristJoyeux Noël !




Posté par christine59100 à 09:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 déc. 2012

NEHEMIE


Thème du livre : Reconstruction de la muraille de Jérusalem

  

bible10

 

Le livre se situe au moment où les Juifs exilés en captivité à Babylone et en Perse ont reçu la permission de retourner dans leurs pays. Esdras décrits les évènements dans deux premiers retours. Néhémie, le troisième retour. Le livre d'Esdras est centré par la reconstruction du temple, celui de Néhémie, par la reconstruction de la muraille de Jérusalem. Les deux livres soulignent l'impacte du rétablissement spirituel et d'un engagement envers Dieu et sa Parole.

 Néhémie était au service du Roi Artaxerxés premier (Roi de Perse) en tant qu'échanson (Né 1/11b), lorsqu'il apprit que les exilés qui avaient quitté Babylone et la Perse pour retourner en Palestine, se heurtaient à de gros problèmes et que la muraille de Jérusalem était encore en ruine. Il se mit à prier et le Roi l'autorisa à se rendre à Jérusalem pour y occuper la fonction de Gouverneur et à reconstruire la muraille de la ville. Il était leader inspiré. Il réussit à rallier ses compatriotes et à achever la reconstruction en 52 jours. Malgré la vague opposition incessante. Esdras, le sacrificateur l'aida à promouvoir le réveil spirituel et les reformes au sein des Israélites de retour au pays.

 1 – description de la situation des juifs à cette période :

 - Les Juifs étaient en exil (captivité) à Babylone et en Perse.

- Néhémie se trouvait à Suse dans la Capitale de Perse (Né1/1) : il était au service du Roi Artaxerxés, Roi de Perse en tant qu'échanson (Né1/11b). Il apprit que les exilés qui avaient quitté la Babylone et la perse pour retourner en Palestine, se heurtaient à de gros problèmes et que la muraille de Jérusalem était encor en ruine. "Comble du malheur et de l'opprobre" et "Les murailles de Jérusalem sont en ruine et ses portes sont consumées par le feu" (Né 1/2–3). Les Juifs étaient dans une grande désolation, ils étaient découragés, désespérés, et sans espoir d'un jour meilleur.

 Juges 4 : 6 – 8 : parole de désolation, grande détresse.

1 Sam. 7/2 : toute la maison d'Israël poussait de gémissements.
Juges 6/1 – 6 : Israël fut très malheureux à cause de Madian.
1 Sam 7/7 : Israël eut peur des philistins.
1 Sam. 7/14 : les philistins leurs avaient tout pris.
Les exemples sont multiples dans la Bible.

 2 – Que fit Néhémie fasse à cette situation ? Chapitre 1/4 dit : "Lorsque j'entendis ces choses, je m'assis, je pleurai et je fus plusieurs jours dans la désolation".

Il était accablé d'un lourd fardeau pour son peuple et l'œuvre de Dieu. La tristesse de Néhémie était profonde, sa douleur (son chagrin) était visible sur son visage. (Né 2/1, 2).

a) Prise de conscience. Il n'est pas resté insensible face à cette situation de ses frères.

b) Néhémie s'est tourné vers Dieu et non vers les hommes. La Bible dit : "Malheur à celui qui se confie à l'homme. "Né 1/ 4b "Je jeûnai et je priai devant le Dieu des cieux." et le Ps. 34/6–7 dit : "Quand on tourne vers lui le regard, le visage ne se couvre pas de honte. Quand un malheureux crie, l'Eternel l'entend et il le sauve de toutes ses détresses." Enfin, Jér 33/3 et Phil 4/6, 7.

c) Il s’est adressé à Dieu pour obtenir la faveur du Roi (1/11). Néhémie a prié Dieu pour obtenir la faveur du Roi pour les juifs, avant d’exposer son problème au Roi.

d) Néhémie était toujours au service du Roi (Né 2/1).

e) Pendant qu’il expose la situation au Roi, il prie (« je priai le Dieu des cieux : Né 2/4). Il invoque spontanément le Seigneur. Il fait monter une prière silencieuse avant de répondre au Roi. La prière était son premier réflexe.

f) La bonne main de son Dieu était sur lui (Né 2/8).

Néhémie a obtenu la faveur du Roi. Ce dernier décida de le laisser partir à Jérusalem pour accomplir l’œuvre à laquelle le Seigneur l’a appelé. 

3) Le Seigneur avait mis quelque chose dans le coeur de Néhémie "ce que le Seigneur m'avait mis au coeur de faire pour Jérusalem" (2/12).  Il devait compter sur ses propres ressources "Il n'y avait avec moi d'autre bête de somme que ma propre monture" (2/12) et le Seigneur. C'est pour cela qu'il se tournait par la prière vers le Seigneur. C'est dans cette communion avec Dieu qu'il puisait ses ressources pour accomplir ce que le Seigneur avait mis dans son coeur malgré l'opposition de l'ennemi. Cet attachement et cette confiance en celui qui avait mis à coeur d'entreprendre cet ouvrage était primordial et nécessaire pour la réussite. il fallait  donc être en communion permanente avec lui, lui faire confiance et s'appuyer sur lui pour faire face à l'opposition de l'ennemi. Seul, le Seigneur pouvait révéler à Néhémie les stratégies à mettre en place pour contrer les plans de l'ennemi, faire avancer et achever la reconstruction de la muraille. C'est le but que le Seigneur voulait atteindre avec lui.

4) Néhémie ne se contente pas seulement des nouvelles données par Hanani, l'un de ses parents venu de Jérusalem (Né 1/1-3). Mais trois jours après son arrivée à Jérusalem, il fit une tournée générale d'inspection nocture et dans la discrétion pour s'enquérir lui-même de l'état de la situation de la ville et de ceux qui ont survécu à la captivité.  "Je sortis de nuit...considérant les murailles en ruines de Jérusalem et réfléchissant à ses portes consumées par le feu...il n'y avait point de place par où pût passer la bête qui était sous moi" "Les magistrats ignoraient où j'étais allé, et ce que je faisais...je n'avais rien dit..." (Né 2/12-16).

5) C'est après cela que Néhémie dit aux chefs juifs  "Je leur dit alors " (Né 2/17). C'est-à-dire après avoir fait un travail préliminaire et personnel en amont, convaincu maintenant de la mission que le Seigneur lui a confié d'accomplir qu'il décida de leur dire l'objet de sa présence à Jérusalem. Il était convaincu par deux choses :

- C'est Dieu qui lui a mis à coeur d'entreprendre la reconstruction de la muraille (Né 2/12)

- La ville était en ruine, les portes étaient consumées par le feu et qu'ils étaient dans une situation humiliante (Né 2/17)

Voici le contenu de son compte rendu aux chefs juifs (Né 2/17-18) : la présentation de la situation de Jérusalem, comment la bonne main de Dieu était sur lui et les paroles du Roi.

Le peuple prit la décision de se lever : "Levons-nous et bâtissons! et ils fortifièrent dans cette bonne résolution." (Né 2/18). Le peuple s’est engagé parce qu’il a compris qu’il fallait se lever c'est-à-dire se mettre en activité, sortir de la situation dans laquelle il se trouve. Il était assis dans la désolation, dans l’opprobre et dans les ruines. Le peuple devait se lever pourquoi ? Bâtir : "Levons-nous et bâtissons" (Né 2/18); mais avec quoi bâtir ? Il fallait bâtir avec quels matériaux ? Spirituels, mais comment?

C'est l'appel de Dieu est pour chacun de nous aujourd'hui! Que le Seigneur vous bénisse abondamment! 

 

 

 

 

Posté par christine59100 à 20:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]